Recherche avancée

Genève > Actualités > CDH, Genève 10-28 septembre 2018 >

CDH, Genève 10-28 septembre 2018

Publié le vendredi 21 septembre 2018

La 39ème session du Conseil des Droits de l’Homme a débuté ce 10 septembre 2018 en accueillant chaudement la nouvelle Haut-Commissaire Michelle Bachelet qui comme il est d’usage, a présenté son rapport sur la situation des droits de l’homme partout dans le monde.

Lors du débat général qui a suivi l’intervention de la Haut-Commissaire, le Représentant permanent du Luxembourg a transmis les vœux de succès du gouvernement et du peuple luxembourgeois à Madame Michelle Bachelet dans l’accomplissement de sa noble mission. Pour ensuite enchaîner : « Ma délégation partage les graves préoccupations exprimées par la Haute-Commissaire dans son premier exposé à ce Conseil, notamment en ce qui concerne les répressions exercées contre la société civile et les droits civils et politiques, qui visent en particulier les défenseurs des droits humains. Nous avons maintes fois condamné ce phénomène qui se répand hélas dans de plus en plus d’Etats.

La situation au Nicaragua a été mentionnée. La situation dans ce pays avec lequel le Luxembourg coopère étroitement depuis de nombreuses années nous interpelle aussi. Nous exhortons les autorités à revenir sur leur décision d’expulser l’équipe du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), à cesser la répression, et à revenir immédiatement au dialogue national. Il est inacceptable que le HCDH ou les mandataires des procédures spéciales de ce Conseil se voient refuser l’accès, dans quelque pays que ce soit.

Madame la Haute-Commissaire,

Vous accédez à l’une des fonctions les plus lourdes de responsabilités aux Nations Unies. Nous avons pleine confiance dans votre capacité à relever ce défi. Nous rendons hommage par la même occasion à votre prédécesseur, Zeid Ra’ad al-Hussein, qui a servi la cause des droits humains avec courage et intégrité. Vous pouvez continuer de compter sur le Luxembourg pour soutenir la cause des droits humains universels, indivisibles et inaliénables, partout dans le monde.

Je vous remercie. »

Retour