Recherche avancée

Genève > Actualités > Entrevue de Jean Asselborn avec le directeur général de l... >

Entrevue de Jean Asselborn avec le directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations, Antonio Vitorino, à Genève

Publié le mercredi 28 novembre 2018

Dans le cadre de son déplacement à Genève, le ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l’Immigration et de l’Asile, Jean Asselborn, a eu une entrevue avec le directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Antonio Vitorino, le 28 novembre 2018.

Jean Asselborn avec António Vitorino, directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)

  

L’échange de vues entre le chef de la diplomatie luxembourgeoise et le directeur général Vitorino fut tout d’abord l’occasion d’échanger sur les dernières tendances en matière de migration et de faire le point sur la coopération entre l’OIM et le Luxembourg.

Déplorant un contexte politique où les thématiques liées à la migration sont exploitées par les agendas populistes et se cristallisent, entre autres, autour du Pacte mondial des Nations unies pour une migration sûre, ordonnée et régulière, Jean Asselborn a rappelé la contribution active du Grand-Duché à l’élaboration du texte à New York et réitéré le plein soutien du Luxembourg à la lettre et à l’esprit du Pacte, ainsi qu’à l’OIM qui a joué un rôle clé dans la coordination du processus.

Les discussions ont également permis de faire le point sur la coopération entre l’OIM et le Luxembourg, qui se concrétise notamment par la convention sur l’évaluation familiale des mineurs non-accompagnés mise en place depuis le 1er octobre 2017, et qui permet notamment à l’OIM d’apporter son soutien aux autorités luxembourgeoises dans la recherche de membres de famille de mineurs non-accompagnés présents sur le territoire du Luxembourg.

L’excellente coopération entre le Luxembourg et l’OIM s’illustre également par un programme d’aide au retour volontaire, mis en place depuis 2009, ainsi que par des programmes spécifiques dans les domaines de la réinstallation et de la relocalisation. De même, s’agissant du programme de réinstallation, le Luxembourg a pu compter sur l’assistance logistique de l’OIM lors de six missions de sélection et de transfert de 324 personnes vers le Grand-Duché depuis la Turquie et le Liban.

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise Jean Asselborn et le directeur de l’OIM Antonio Vitorino ont convenu de poursuivre cette excellente collaboration sur le long terme.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes

Retour