Franz Fayot en visite de travail à Genève : signature de plusieurs cadres de partenariat stratégiques dans le domaine de l’action humanitaire

Le 8 juin 2021, Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, s'est rendu en visite de travail à Genève, siège des activités humanitaires du système onusien.

Lors de son déplacement, Franz Fayot a rencontré le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). L'OMS est un partenaire de poids avec lequel le Luxembourg a signé en 2020 un nouvel cadre de partenariat stratégique, aligné sur le Programme général de travail de l'OMS, renforçant ainsi l'appui de longue date du Luxembourg, à hauteur de plus de 7 millions d'euros par an pour une durée de 4 ans.

L'entrevue était par ailleurs l'occasion de faire le point sur la situation sanitaire actuelle, y inclus le renforcement de la réponse au COVID-19 à échelle mondiale. Dans ce contexte, le ministre Fayot a annoncé un soutien spécifique à hauteur de 200.000 euros au programme du Fonds de réserve pour les situations d'urgence de l'OMS (Contingency Fund for Emergencies). Ce programme permet à l'OMS d'intervenir rapidement en cas d'urgences sanitaires, par exemple lors des flambées récentes du virus de l'Ebola en RDC.

Franz Fayot a en outre rencontré Peter Maurer, président du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), acteur-clé et partenaire de confiance de l'Action humanitaire luxembourgeoise de longue date, et a signé un nouveau cadre de partenariat stratégique, avec une contribution augmentée, de 9 millions d'euros par an pour une durée de 4 ans. Le Luxembourg revêtira la co-présidence du groupe de soutien des donateurs (donor support group) du CICR à partir de juin 2021. Les échanges ont par ailleurs porté sur le rôle des technologies numériques en tant que catalyseur de l'action humanitaire, tout en respectant le principe du do no harm dans un environnement davantage numérique, ainsi que les contextes de plus en plus complexes de nombreuses crises humanitaires.

Lors de sa visite de travail, le ministre a en outre signé des cadres de partenariat stratégique avec UNOCHA, le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU, et UNDRR, le bureau de l'ONU pour la réduction des risques de catastrophes. En outre, le ministre a eu l'occasion d'échanger sur le rôle de l'innovation dans des contextes de déplacement forcé avec des représentants du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR).

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes / Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire

Dernière mise à jour